Sections
Accueil UNamur > Nouvelles > Quelle gestion des âges en entreprise?
Nouvelle

Quelle gestion des âges en entreprise?

La place des différentes catégories d’âge dans le monde du travail est un réel défi pour la société, et fait directement écho à la réforme des pensions entreprise par le gouvernement belge... Commandée en janvier 2011 par le Service public fédéral 'Emploi' aux universités de Namur, Liège et Gand, l’étude « La gestion des âges en entreprise » vient de livrer ses conclusions. Elle conseille notamment de valoriser les seniors, d'investir dans la formation et de mieux planifier les carrières.

À l’Université namuroise, c’est Fabian Lurkin qui s'est chargé de l'étude, sous la direction de Nathalie Burnay. Le but de cette enquête menée auprès de 45 entreprises était de clarifier le concept de « gestion des âges », de dresser l’inventaire des bonnes pratiques en ressources humaines en matière de gestion des âges en Belgique et d’analyser leur mise en œuvre.

Un premier constat s’impose : en Belgique, la gestion des âges en entreprise en est encore à ses balbutiements. Elle consiste en la seule gestion des seniors et, souvent, en une solution radicale : la prépension. Une gestion qui ne résout pas les difficultés liées au départ d'un senior (perte de connaissances et de compétences notamment).

Les chercheurs notent cependant qu'une prise de conscience apparaît. Certaines entreprises ont développé une politique de gestion des âges, le plus souvent dans le cadre réglementaire existant (crédits-temps par exemple), même si quelques entreprises sont innovantes (par exemple, l'une d'elles propose un "mentorat inversé" où le partage des connaissances se fait dans les deux sens, ce qui favorise la cohabitation intergénérationnelle). Cependant, ces initiatives sont trop récentes (moins de cinq ans), pour qu'on puisse en mesurer les effets.

Des conseils aux entreprises...

Face à ce constat, les chercheurs proposent différentes pistes:  sensibiliser les travailleurs et lutter contre les discriminations liées à l'âge, investir dans la formation, mieux envisager les carrières (et notamment l’aménagement du temps de travail), gérer les savoirs et compétences, et améliorer les conditions de travail. Il faut également veiller à mettre en avant la reconnaissance de l’apport professionnel des seniors.

... et un guide

Grâce à cette étude, les scientifiques ont rédigé un guide de sensibilisation à la gestion des âges en entreprise. Il permet aux responsables des ressources humaines de mieux comprendre la gestion des âges et les enjeux qui lui sont liés ainsi que les nécessaires synergies avec des acteurs comme le médecin du travail, des conseillers en prévention, les syndicats, les managers et, bien sûr, les travailleurs. Ce guide sera prochainement consultable en ligne sur le site du service public fédéral emploi.

Contact : - +32/(0)81/724821 - fabian.lurkin@fundp.ac.be
Partager :