Sections
Accueil UNamur > Nouvelles > Open Street Cab : la nouvelle application big data au service des citoyens
Nouvelle

Open Street Cab : la nouvelle application big data au service des citoyens

Les chercheurs du centre de recherche naXys (Université de Namur) ont développé, en collaboration avec des chercheurs de l’Université de Cambridge, une nouvelle appli mobile qui permet de choisir le taxi le moins cher à un endroit et à un moment donné. Aujourd’hui utilisée par des milliers d’utilisateurs à New York et à Londres, l'appli Open Street Cab présente plusieurs avantages : montrer que Uber n’est pas forcément le service le moins cher et rendre transparente leur politique de prix, récolter des données sur la mobilité des personnes et, enfin, fournir un matériau de recherche utile dans le domaine des Big Data.

Un service citoyen…

Concrètement, lorsque vous allez à New York, téléchargez l’application OpenStreetCab, encodez ensuite votre position et interrogez l’application lorsque vous voulez prendre un taxi. Elle vous renseignera, en quelques secondes, sur le prix pratiqué par différentes compagnies de taxi, y compris par le service UBER, pour un trajet donné à un moment donné.

Pour New York, Londres, et…

« Nous avons commencé par New York parce qu’il existe beaucoup d’informations disponibles sur les services de taxi dans cette ville. A partir de ces données et à l’aide d’algorithmes, nous pouvons estimer le prix qui sera demandé par différents compagnie pour une distance donnée et un temps de parcours estimé en fonction du trafic. Nous venons également de lancer l’application à Londres où nous comptons déjà, après seulement quelques jours, un millier d’utilisateurs. Si ces expériences donnent de bons résultats, nous développerons alors le service pour d’autres villes », explique Vsevolod Salnikov, chercheur au centre naXys.

… mais aussi un matériau de recherche

Cette application permet aux chercheurs de développer des algorithmes de prédiction des prix et des modèles mathématiques intéressants qui pourront être transposés à d’autres domaines d’application. Elle permet également de constituer une grande base de données sur la mobilité des utilisateurs. Un service « win-win », donc, comparable à celui rendu par l’application sur les retards de trains que les chercheurs namurois avaient développée il y a quelques années.

Contact : Vsevolod Salnikov, Renaud Lambiotte - vsevolod.salnikov@unamur.be
Plus d'info : http://www.openstreetcab.com/
Partager :