Sections
Accueil UNamur > Nouvelles > Lorraine Dewaide (Département de Géologie) reçoit le prix du "Young Karst Researcher" 2016
Nouvelle

Lorraine Dewaide (Département de Géologie) reçoit le prix du "Young Karst Researcher" 2016

Content Image

Amäel Poulain et Lorraine Dewaide avec leur prix respectif

Pour la seconde année consécutive la recherche en hydrogéologie karstique réalisée au Département de Géologie de l’UNamur est mise à l’honneur. En effet, Lorraine Dewaide, doctorante et assistante au Département de géologie, s’est vue décerner un prix par la Commission Karst de l’Association Internationale des Hydrogéologues pour les recherches effectuées dans le cadre de sa thèse.

Le karst est le fruit de la dissolution des roches carbonatées par les eaux souterraines. L’étude du karst peut faire appel à des domaines de recherche très variés: l’hydrogéologie, la karstogenèse, la géophysique, la modélisation numérique, la pollution des eaux souterraines, la géothermie, etc. C’est pour rassembler ces différents spécialistes d’un même objet d’étude que la conférence « Eurokarst » est organisée régulièrement. Cette année, la conférence s’est déroulée à Neuchâtel (Suisse) du 5 au 9 septembre 2016 et a rassemblé environ 200 spécialistes du karst venus du monde entier (25 nationalités représentées). Trois jeunes doctorants ont été récompensés pour leurs recherches dans le domaine du karst, pour leur approche originale et l’apport de leur étude à la communauté scientifique. Parmi eux, Lorraine Dewaide portant les couleurs de l’Université de Namur, a été félicitée pour la qualité de son travail et la vision multi-approche qu’elle porte sur le karst dans ces recherches. Amaël Poulain, également doctorant à l’UNamur, avait déjà remporté ce prix en 2015 ; preuve que les recherches menées au Département de Géologie par le Professeur Vincent Hallet et son équipe rivalisent sur la scène internationale et sont le fruit d’une expertise originale et réfléchie.

La recherche récompensée cette année porte sur le karst de la région de Dinant et plus précisément sur le système de la Lesse souterraine qui traverse le massif carbonaté de Furfooz. L’objectif de cette étude est double. Il consiste d’une part à modéliser de manière originale le transport d’un soluté dans un système souterrain et de comprendre l’influence de la géométrie du système sur ce transport ; et d’autre part de réfléchir sur les processus à l’origine de la formation du karst dans cette région qui montre des caractéristiques tout à fait particulières qui pourraient influencer les capacités de réservoir de ces carbonates.

Contact : Dewaide Lorraine - lorraine.dewaide@unamur.be
Partager :