Sections
Accueil UNamur > Nouvelles > La recherche sur les risques liés au traitement contre la leucémie primée
Nouvelle

La recherche sur les risques liés au traitement contre la leucémie primée

Content Image

Hélène Haguet (à droite) lors de la remise du prix Léo Pharma Cancer & Thrombose

Hélène Haguet, chercheuse au sein du Namur Thrombosis and Hemostasis Center (NTHC), qui réunit le Département de pharmacie et le laboratoire d’hématologie du CHU UCL Namur, a reçu récemment le prix Léo Pharma Cancer & Thrombose. Il lui a été remis le 25 février dernier, lors du congrès annuel de la société belge d’oncologie clinique.

Le prix Léo Pharma Cancer & Thrombose est attribué à une recherche réalisée dans le domaine des maladies thrombotiques en oncologie. Il récompense la recherche du NTHC, initiée par le docteur Jonathan Douxfils et le professeur Jean-Michel Dogné, portant sur l’évaluation du risque cardiovasculaire de nouveaux traitements utilisés dans la leucémie myéloïde chronique. Ce prix récompense la recherche de ce centre, et permet sa diffusion dans le domaine de l’oncologie. Il apportera un financement futur indéniable, qui servira aux développements ultérieurs de la recherche. Hélène Haguet a débuté ses études à l’Université d’Orléans, en France. Elle a réalisé un Master en sciences biomédicales à l’UNamur. C’est en octobre 2015 qu’elle a débuté son doctorat au sein du Namur Thrombosis and Hemostasis Center : « J’ai commencé à m’impliquer dans cette recherche durant mon mémoire de Master, sous la supervision de Jean-Michel Dogné et Jonathan Douxfils. Celle-ci a donné lieu à un article publié dans JAMA Oncology », explique Hélène Haguet, « quand j’ai débuté mon doctorat, j’ai réalisé de nouvelles analyses qui ont mené à une publication dans Expert on Drug Safety. Je réalise maintenant des expérimentations afin de déterminer le mécanisme impliqué dans l’apparition de risques cardiovasculaires dans le traitement contre la leucémie myéloïde chronique ».

Partager :