Sections
Accueil UNamur > Nouvelles > 15 diplômés pour une réponse intelligente à l’insécurité
Nouvelle

15 diplômés pour une réponse intelligente à l’insécurité

22 mars 2017, un an après les attentats de Bruxelles, le Gouverneur Mathen accueille dans son prestigieux Palais provincial de Namur, les diplômés du certificat interuniversitaire en politique de sécurité urbaine. Une date, un lieu et surtout un moment symbolique pour ces 15 diplômés qui, forts de leurs nouveaux acquis, pourront déployer une politique de sécurité intelligente et transversale.

Destinés aux professionnels concernés par les questions de sécurité publique, ce certificat lancé en 2013 par l’UNamur, l’UCL et l’ULg, se veut une formation interactive où pratique professionnelle et académisme se nourrissent.

Policiers, fonctionnaires sanctionnateurs, responsables politiques… ils étaient une quinzaine à recevoir leur diplôme. « Un diplôme de niveau 7, soit juste en-dessous du doctorat », insiste Marc Nihoul, doyen de la Faculté de droit de l’UNamur. Fiers des nouveaux diplômés, les professeurs ont tous insisté : le dynamisme, l’engagement et la qualité des participants font de cette promotion une cuvée de premier cru.

« Nous croyons en vous et nous espérons que vous allez développer une approche intelligente de la sécurité qui est un enjeu majeur pour notre société dans les prochaines années », souligne Christian De Valkeneer, professeur à l’UCL et procureur général de Liège. Une approche intelligente nécessaire tant le thème de la sécurité est paradoxal, subjectif et sensible. Alors que notre société n’a jamais été aussi sûre, notre besoin de sécurité est de plus en plus grand. Le thème est également sensible parce qu’il nourrit les discours populistes et menace nos libertés fondamentales. Face à cette instrumentalisation, il faut donc penser la sécurité de manière réflexive. 

Si les professeurs en sont convaincus, les nouveaux diplômés aussi. « Cette formation nous permet de développer une approche intégrée entre tous les partenaires et une approche intégrale de la sécurité. C’est cela qui nous a motivé et occupé tout au long de la formation », souligne Frédéric Somers. « C’était une des plus belles formations dans mon cursus professionnel », se réjouit Francesca Signore qui insiste : « Il n’y a pas une seule réponse à l’insécurité, il faut travailler en coordination avec tous les acteurs qui interviennent sur le terrain ». Un enseignement qui porte déjà ses fruits puisque, dans sa pratique professionnelle au sein de sa commune, elle a commencé à mettre en place cette coordination. L’objectif est donc atteint pour les formateurs, les participants et, plus largement, la société.

Infos et témoignages des participants : http://www.formationsecurite.be

 

 

 

Partager :