Sections
Accueil UNamur > Nouvelles > L’UNamur excelle dans plus de six critères sur dix au ranking mondial U-Multirank 2017
Nouvelle

L’UNamur excelle dans plus de six critères sur dix au ranking mondial U-Multirank 2017

U-Multirank est un ranking mondial des universités. Il a la particularité de classer celles-ci en tenant compte du type d’institution, sur base de 31 indicateurs. Chaque indicateur reçoit un score allant de 1 (très bon) à 5 (faible). La moyenne étant située à 3. Le classement porte sur 1.500 universités appartenant à 99 pays.

 

Pour la troisième année consécutive, l’Université de Namur a participé au ranking institutionnel U-Multirank dont les résultats ont été officiellement révélés ce jeudi 30 mars 2017.

Des résultats particulièrement favorables pour l’UNamur. L’UNamur se situe ainsi dans ou au-dessus de la moyenne pour plus de 90% des indicateurs (28 sur 31). Et dans près de 65% des indicateurs (20 sur 31), l’UNamur se distingue en obtenant des scores de 1 (« très bons ») ou de 2 (bons).

Enseignement :

L’UNamur confirme son excellence en matière pédagogique. Les indicateurs relatifs aux masters confirment le label de qualité.  En ce qui concerne les Bacs, l’UNamur est dans ou un peu en-deçà de la moyenne des universités évaluées. Cela s’explique par le fait qu’en Belgique francophone nous n’appliquons pas – dans un souci de démocratisation de l’accès à l’enseignement universitaire - de filtre à l’entrée contrairement à ce que font d’autres pays ou régions.

Recherche :

L’UNamur confirme, cette année encore, un excellent dynamisme en matière de recherche avec des scores très élevés pour huit des neuf indicateurs de la rubrique « recherche ».

L’UNamur obtient ainsi la plus haute note pour sa politique visant à promouvoir une recherche interdisciplinaire, c’est-à-dire capable de prendre en main les défis scientifiques à travers le regard intégré de différentes disciplines. Le dynamisme de la recherche namuroise apparaît nettement, aussi, dans les résultats obtenus pour sa capacité à attirer des financements de recherche et pour l’importante présence de post-docs en son sein. Enfin, pour une université de sa taille, l’UNamur se distingue en affichant un excellent score pour son pourcentage de publications appartenant au top des 10% de publications les plus souvent citées au niveau mondial. 

Valorisation de la connaissance :

Quatre indicateurs sur huit témoignent du dynamisme économique de l’UNamur à savoir le pourcentage de ses publications qui sont citées dans des brevets, l’importance des fonds privés qu’elle reçoit pour sa recherche, le nombre de publications menées conjointement avec des partenaires industriels et le nombre de spin-offs créées. Pour ceux-ci, l’institution namuroise obtient la note maximale. Globalement, l’UNamur obtient de très bons résultats dans sa capacité de valorisation de la connaissance et cela malgré le fait qu’elle n’organise pas de Master en sciences appliquées, dont les recherches sont plus facilement valorisables économiquement.

Orientation internationale :

Avec trois indicateurs sur cinq très positifs, l’UNamur affiche clairement sa dimension internationale. Ainsi, l’UNamur maintient sa belle performance en termes de pourcentage des publications menées dans le cadre de collaboration internationale, et de pourcentage du staff académique et des doctorants provenant de l’Etranger. 

Ancrage régional :

L’ancrage régional vise à mesurer l’apport de l’université à sa région et ce notamment au travers d’indicateurs relatifs au placement de nos stagiaires et étudiants en FWB. L’Université de Namur apparaît comme un très bon pourvoyeur de diplômés à sa région. Ces excellents résultats sont par contre moins marqués pour les stagiaires, ce qui est normal dans la mesure où la politique de stage menée à l’UNamur vise à envoyer les étudiants en stage … à l’Etranger. Ils peuvent ainsi enrichir et compléter leurs formations en s’insérant dans les meilleurs laboratoires universitaires ou industriels au plan international. Enfin, soulignons encore l’excellente performance de l’Université de Namur en matière de capacité à attirer des fonds régionaux pour soutenir sa recherche.

Informations:

http://www.umultirank.org

Partager :