Sections
Accueil UNamur > Nouvelles > Une recherche pour améliorer la dynamique des fonctionnaires de la future Maison adminsitrative de la Province de Namur
Nouvelle

Une recherche pour améliorer la dynamique des fonctionnaires de la future Maison adminsitrative de la Province de Namur

La fondation Close a débloqué une somme de 120.000 euros qui servira à financer un projet de recherche mené par l’UNamur. Celui-ci porte sur un dossier dont on parle depuis longtemps à Namur : la création d'une Maison administrative rassemblant l’ensemble des fonctionnaires de la Province à Salzinnes. La recherche, qui vient de débuter et qui se déroulera durant trois ans, porte sur les aspects participatifs du projet.

Plus précisément, l’étude sera axée sur la manière de configurer les espaces de travail pour améliorer la dynamique des fonctionnaires provinciaux, avec le souci d’assurer le bien-être du personnel. L’aspect « développement durable » ne sera pas non plus oublié : gestion des déchets, recyclage, mobilité, risques psycho-sociaux. Plusieurs cas d’administrations publiques ayant mis en œuvre et réussi un projet d’innovation organisationnelle du même type seront également étudiés. L’une des promotrices de ce projet, Anne-Sophie Collard (docteur en information et communication), a déjà travaillé à diverses reprises sur l'évolution des environnements de travail dans les organisations, qu'elles soient privées ou publiques. La seconde, Claire Lobet-Maris (professeur en sociologie), a mené diverses études pour la Région wallonne. Pour rappel, la Fondation Close a été créée à l’initiative de la Province de Namur. Elle favorise la recherche scientifique, les études et les réalisations dans les domaines de la protection de l’environnement et de l’amélioration de la qualité de la vie. En parallèle à la recherche menée par l’UNamur, un second projet porte sur l’alimentation saine et durable dans les cantines scolaires de la Province. Il sera conduit par l’ULG-Gembloux Agro-Bio Tech.

Partager :