Sections
Accueil UNamur > Nouvelles > Isabelle Parmentier, membre de l’Académie Internationale d’Histoire des Sciences
Nouvelle

Isabelle Parmentier, membre de l’Académie Internationale d’Histoire des Sciences

Content Image

© Geoffroy Libert

Professeure d’Histoire des temps modernes à l’Université de Namur, et directrice du Pôle de l’histoire et de sociologie environnementales (PolleN), Isabelle Parmentier vient d’être élue membre correspondante de cette Académie fondée en 1927. Elle est la seule membre belge à provenir de l’Université de Namur.

En tout, l’Académie Internationale d’Histoire des Sciences compte dix-sept membres belges, dont dix effectifs. Les membres sont choisis sur base de leur œuvre scientifique, et l’Académie a souhaité inclure à ses travaux la dimension de l’histoire de l’environnement, raison pour laquelle elle s’est tournée vers Isabelle Parmentier. L’Académie attribue par ailleurs la Médaille Koyré destinée à honorer la publication d’un ouvrage représentatif des travaux d’histoire des sciences ainsi qu’un prix à de jeunes historiens. Si son siège social reste basé à Paris, en France, les archives de l’Académie ainsi que sa bibliothèque ont été installées à Liège. L'histoire des sciences étudie les relations passées entre sciences et société, sciences et techniques, science et religion ainsi que le développement de la science pour elle-même. Cette désignation en tant que membre correspondante de l’Académie est pour Isabelle Parmentier une belle reconnaissance : « Non seulement il s’agit de la reconnaissance de l’importance d’un courant historiographique assez jeune en Belgique et auquel je contribue depuis plusieurs années, à savoir l’histoire environnementale. Mais c’est aussi une reconnaissance plus personnelle, par une institution qui a compté en son sein des personnalités comme le philosophe Gaston Bachelard ou le prix Nobel de physique Louis de Broglie, ce qui est enthousiasmant ! ». Notons que les membres de l’Académie Internationale d’Histoire des Sciences se réunissent tous les quatre ans lors de la tenue de Congrès internationaux d’histoire des sciences. Le prochain aura lieu à Rio de Janeiro, au Brésil, du 23 au 29 juillet prochain. Le thème principal de ce congrès sera : "Science, Technology and Medecine between the Global and the Local".

Partager :