Sections
Accueil UNamur > Nouvelles > Une nouvelle finalité spécialisée en data sciences
Nouvelle

Une nouvelle finalité spécialisée en data sciences

Mieux appréhender les Big Data, une réponse aux besoins de la société.

Aujourd’hui, les données sont omniprésentes : sur les clouds, le web, les réseaux sociaux… Elles nous aident à communiquer, à réaliser des tâches journalières en s’appuyant sur des technologies numériques. Elles constituent un enjeu majeur pour les organisations qui peuvent les exploiter à des fins analytiques et ce, pour mieux supporter leurs processus de décision. Il devient donc indispensable de pouvoir utiliser, traiter et analyser ces données de masse (ou Big Data) générées aussi bien par les citoyens que dans des organisations de secteurs divers : les banques, le secteur public, la santé, l’industrie… L’UNamur mettra en place dès la rentrée 2017 une formation unique, dans une logique interdisciplinaire et en adéquation avec les exigences du marché du travail. Cette finalité a pour but de former des analystes et des développeurs de solutions : « Il y a une vraie demande aujourd’hui de la part de toute une série d’organisations qui ont besoin d’experts formés en data science. Or il n’existait pas encore de diplôme ayant ce label spécifique ! », explique Benoît Frenay, professeur à la Faculté d’informatique. Cette nouvelle finalité spécialisée sera proposée dans trois masters existants : en informatique, en ingénieur de gestion ainsi qu’en mathématique. Elle s’adresse à deux types de public : les étudiants ainsi que les travailleurs ayant déjà un diplôme dans l’une de ces trois disciplines et qui souhaitent se spécialiser en data science. L’UNamur possède une grande expérience en matière de Big Data, en Faculté d’informatique mais pas seulement : « Le Département de mathématique a une expertise reconnue en mathématiques appliquées, entre autres en systèmes dynamiques, grands réseaux, optimisation et statistiques » décrit le professeur Renaud Lambiotte qui donnera un cours d’analyse des grands réseaux. L’originalité de cette formation namuroise porte également sur l’intégration des professeurs en sciences de gestion. « Ils apporteront des compétences dans le domaine du management de l’information », explique Stéphane Faulkner, professeur au Département des sciences de gestion, « notre Université a toujours été reconnue en Belgique dans les domaines de la gestion et de l’ingénierie des données ». Le programme s’articulera autour de cours sur le Big Data, le machine learning et le data mining, la visualisation des données, la business intelligence ou encore l’analyse de graphes. Cette formation est accessible aux étudiants des trois masters cités ci-dessus, des passerelles sont aussi possibles.

Partager :