Sections
Accueil UNamur > Nouvelles > Traduction de la langue des signes vers le français : un premier manuel d’apprentissage
Nouvelle

Traduction de la langue des signes vers le français : un premier manuel d’apprentissage

L’Université de Namur édite avec l’Université Saint-Louis de Bruxelles, le tout premier manuel consacré à la traduction de la Langue des Signes de Belgique francophone (LSFB) vers le français. Intitulé « Du signe à la plume. Traduction de la langue de signes de Belgique francophone vers le français. Quelques pièges à éviter », ce manuel est écrit par deux professeures de l’Université de Saint-Louis, et une interprète. Fruit de la riche expérience de cette équipe pédagogique, il se nourrit également de l’important travail de recherche et d’expertise mené depuis plusieurs années par le Laboratoire de langue des signes de Belgique francophone (LSFB-Lab) de l’Université de Namur, dirigé par Laurence Meurant.

Alors que la Langue des Signes de Belgique francophone (LSFB) est désormais intégrée à l'éventail des langues que les futurs traducteurs (et interprètes) peuvent étudier à l'université, il est apparu essentiel de leur proposer un ouvrage de référence.

Si cette forme de traduction se pratique depuis quelque temps déjà, les recherches en matière de traduction entre une langue des signes et une langue vocale dans sa dimension écrite sont en effet encore peu nombreuses. Or, la traduction d’une langue iconique, quadridimensionnelle, enregistrée sur un support vidéo, en une langue linéaire, fortement normalisée et écrite suscite de nombreuses questions, auxquelles s’ajoutent des aspects sociaux et culturels éminemment complexes.

Destiné aux étudiants traducteurs et interprètes ainsi qu’aux professionnels actifs, ce manuel unique en son genre constitue un outil pratique d’apprentissage et de travail étayé de solides références théoriques et de nombreux exemples. Loin d’édicter des règles, il a pour ambition de susciter les bonnes pratiques en orientant les traducteurs en quête de balises théoriques tout en les aidant à déjouer les pièges traductifs spécifiques à cette combinaison de langues.

De façon plus générale, toute personne intéressée par les spécificités d’une langue visuelle, et de la LSFB en particulier, trouvera dans cet ouvrage matière à nourrir ses réflexions.

Ce livre fourmille d'exemples sous forme d'extraits vidéos, disponibles en ligne. Ils sont destinés à familiariser le lecteur avec les concepts dégagés par les observations et la pratique des auteurs, qui recommandent de les visionner simultanément à la lecture pour saisir le sens exact de leurs propos.

Auteures

Marie-Thérèse Jamart et Isabelle Hulin sont interprètes et traductrices LSFB-français et professeurs à l'Université Saint-Louis à Bruxelles. Dounya François est interprète et traductrice en allemand, néerlandais et anglais.
Préface de Laurence Meurant, Responsable du Laboratoire de langue des signes de Belgique francophone (LSFB-Lab) de l’Université de Namur

Références 

« Du signe à la plume. Traduction de la langue des signes de Belgique francophone vers le français. Quelques pièges à éviter ».
Dounya François, Isabelle Hulin, Marie-Thérèse Jamart
258 pages, 39 euros

Contact : Stéphanie Herfurth - +32 (0)81 72 48 85 - stephanie.herfurth@unamur.be
Plus d'info : http://pun.be/fr/livre/?GCOI=99993100389160
Partager :