Sections
Accueil UNamur > Nouvelles > Le Président de la cour européenne de justice, Koen Lenaerts, Doctor Honoris Causa de la Faculté de droit
Nouvelle

Le Président de la cour européenne de justice, Koen Lenaerts, Doctor Honoris Causa de la Faculté de droit

Content Image

Photo : Geoffroy LIBERT

Ce vendredi, la Faculté de droit de l’Université de Namur célébrait son cinquantième anniversaire en présence de nombreux étudiants, membres du personnel et anciens de la faculté. Une soirée au cours de laquelle les insignes de Doctor Honoris Causa ont été remis à un ancien étudiant de la Faculté de Droit : Koen Lenaerts, Président de la Cour de justice de l’Union Européenne, Professeur de droit européen à la KUL.

Reconnu comme l’un des principaux bâtisseurs du droit européen, Koen Lenaerts contribue, à travers ses écrits et son action, à rendre l’Europe à ses citoyens. Au quotidien, il défend les valeurs de l’Union que sont le respect de la dignité humaine, de la liberté, de la démocratie, de l'égalité, de l'État de droit, ainsi que le respect des droits de l'Homme. C’est notamment pour ces raisons que la Faculté de droit, qui a choisi de placer son 50ème anniversaire sous le signe de l’engagement citoyen, a tenu à honorer Koen Lenaerts, en lui remettant les insignes de Doctor Honoris Causa, ce vendredi 13 octobre.

 

A propos de Koen Lenaerts

nullNé en 1954, Koen Lenaerts s’inscrit en 1972 à la Faculté de droit de Namur. Un choix guidé par sa famille mais aussi par la tradition puisqu’à cette époque de nombreux étudiants néerlandophones entament leurs études de droit dans une université francophone du pays.

Ces années namuroises seront, pour lui, déterminantes. En 2011, il confiait en effet au magazine Libre cours, que c’est à Namur que s’est révélé son intérêt pour le droit européen : « Notre professeur des principes et sources du droit n’était autre qu’Etienne Cerexhe. Il était déjà une autorité académique en matière de droit européen et grâce à lui j’ai pris conscience pour la première fois que le phénomène juridique ne se cantonnait plus entièrement à l’intérieur d’un ordre (national) fermé et que chaque branche du droit est nourrie de sources multiples, originaires d’ordres juridiques différents ».

Il poursuit ensuite ses études de droit à la Katholieke Universiteit Leuven, puis à Harvard où il entame un master en droit et un master en sciences politiques, avant de revenir à la KULeuven pour réaliser une thèse. Il étudie alors la jurisprudence en matière de droit constitutionnel américain qu’il compare à la jurisprudence de la Cour européenne. En 1982, il défend sa thèse en néerlandais pour ensuite la publier en Français sous le titre "Le juge et la constitution aux Etats-Unis d'Amérique et dans l'ordre juridique européen". Un ouvrage qui obtient rapidement une reconnaissance internationale.

Assistant (1979-1983), puis professeur de droit européen à la Katholieke Universiteit Leuven (depuis 1983); référendaire à la Cour de justice (1984-1985); professeur au Collège d'Europe à Bruges (1984-1989); avocat au barreau de Bruxelles (1986-1989); «visiting professor» à la Harvard Law School (1989); juge au Tribunal de première instance (1989 -2003) ; juge à la Cour de justice (depuis 2003) ; vice-président de la Cour de justice (2012 -2015) et enfin président de la Cour de justice depuis le 8 octobre 2015, Koen Lenaerts a su enrichir sa carrière académique par sa pratique professionnelle et inversement. Une force qui l’a mené aux plus hautes fonctions de la Cour de justice de l’Union européenne.

 

Partager :