Sections
Accueil UNamur > Nouvelles > Nouvelle génération de piles à combustible
Nouvelle

Nouvelle génération de piles à combustible

Content Image

Catalyseur Pt/Carbone d'une pile à combustible PEM

L'expertise du Laboratoire Interdisciplinaire de Spectroscopie Électronique (LISE) est une fois de plus mise à profit dans un projet de recherche financé par la Région wallonne.

Le professeur Jean-Jacques Pireaux (LISE) participe, aux côtés de collègues de l'ULg et de l'ULB et de l'entreprise ARCEO, à une nouvelle recherche menée dans le cadre du programme Efficacité Énergétique et Énergies Renouvelables - ERable de la Région Wallonne: le projet INNOPEM.

L'objectif du projet INNOPEM est de développer des procédés et des matériaux de fabrication de piles à combustible PEM qui soient innovants et bon marché. Les piles à électrolyte polymère solide (Proton Exchange Membrane, ou PEM) présentent de multiples avantages : rendement élevé, diminution des émissions de polluants atmosphériques, réduction du bruit, etc. Cependant, leur fabrication est couteuse, et certains paramètres de celle-ci restent problématiques, en particulier le contrôle de l’interface des différents constituants de la pile. C’est à ces problèmes que tentent de répondre les chercheurs belges. 

Au sein de ce projet, les physiciens namurois apportent leur expertise, mondialement reconnue, dans le contrôle et la caractérisation des interfaces et dans le développement de matériaux hybrides à base de carbone et de métal.

Partager :