Sections
Accueil UNamur > Nouvelles > La Wallonie finance un projet-pilote du Cedes
Nouvelle

La Wallonie finance un projet-pilote du Cedes

Soucieux de valoriser l’esprit d’entreprendre en Wallonie, le gouvernement wallon a décidé de soutenir le projet-pilote lancé en ce mois de janvier à l’Université de Namur par Carine Toumson, responsable du Centre de Documentation Économique et Sociale (CeDES). L’objectif est de mettre le numérique « au service d’une pédagogie entreprenante ».

Le CeDES fournit des ressources pédagogiques (séquences d’apprentissage ou scénarii pédagogiques) pour l’enseignement de l’économie, de la gestion et du droit dans les enseignements secondaire et supérieur non universitaire de type court. Cet outil, mis sur pied par l’UNamur dans le cadre de son offre de formation continue, a été numérisé en 2008. Grâce à une subvention de la Wallonie, il va désormais faire passer le « numérique au service d’une pédagogie entreprenante ».

Pour l’esprit d’entreprendre

Ce projet-pilote consiste à mettre à disposition des étudiants des filières qualifiantes des outils didactiques susceptibles de faire émerger leur esprit d’entreprendre et de favoriser leur acquisition de compétences professionnelles utiles à leur métier. « Il y a environ deux ans, j’ai été sensibilisée aux difficultés rencontrées par les professeurs de l’enseignement de qualification : absence de manuel, supports pédagogiques qui ne sont plus en phase avec la réalité, attributions de cours fréquemment modifiées, etc. » explique Carine Toumson. « D’où l’idée de concevoir ces outils disponibles en ligne, qui devraient permettre d’améliorer les compétences des futurs diplômés des filières qualifiantes en les rendant plus proches des besoins des entreprises actuelles ».

Ce projet s’inscrit dans le programme de formation continuée du CeDES et se développe en collaboration avec des professeurs de l’HENALLUX. Il renforce ainsi les synergies entre la formation initiale (notamment universitaire) et la formation continuée, ainsi que les liens avec les hautes écoles. Mais c’est aussi un bel exemple de l’ancrage de l’Université de Namur au niveau régional. En effet, l’Agence de stimulation économique, l’IFAPME (réseau de services et de formation pour indépendants) et la filière ‘création d’entreprise’ du Forem participent à ce projet dont l’évaluation par la Région pour éventuelle prolongation aura lieu en juin 2014.

Plus d'info : http://www.cedes.be/
Partager :