Sections
Accueil UNamur > Nouvelles > Le tout premier Géopark belge reconnu par l’UNESCO : la contribution de l’UNamur
Nouvelle

Le tout premier Géopark belge reconnu par l’UNESCO : la contribution de l’UNamur

Vincent Hallet, professeur en géologie à l’UNamur, a contribué avec une équipe de chercheurs francophones à la création du tout premier Géopark belge : le Géopark Famenne-Ardenne. Ce dernier vient d’être reconnu par l’UNESCO.

Le Géopark est un label décerné par l’UNESCO à un territoire présentant un héritage géologique d’importance internationale. Il a pour objectif de valoriser le développement durable d’une région et de favoriser la réappropriation du patrimoine naturel et culturel par ses habitants. Il existe aujourd’hui un réseau mondial de Géoparks. Le tout dernier en date, le Géopark Famenne-Ardenne est le premier à être reconnu en Belgique. Il représente un territoire de 911 km2, pour 67.228 habitants, et reprend neuf communes : Beauraing, Durbuy, Hotton, Marche-en-Famenne, Nassogne, Rochefort, Tellin et Wellin.

Pour permettre sa reconnaissance, un dossier a été préalablement constitué. Il s’appuie sur le projet réalisé durant plusieurs années par des scientifiques : Vincent Hallet (géologue à l’UNamur), Yves Quinif de l’UMons, et un membre de l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique. Ceux-ci se sont penchés sur l’extraordinaire potentiel géologique de trois vallées (la Lesse, la Lomme et l’Ourthe). Cette région, aussi appelée la « Calestienne », est l’une des plus riches de Belgique et d’Europe en phénomènes karstiques. On y trouve des grottes uniques en Europe, des sites d’intérêts scientifiques étudiés depuis des années, des initiatives locales valorisant le patrimoine naturel, des sols permettant le développement d’une large biodiversité… 

La candidature de ce Géopark Famenne-Ardenne a été déposée officiellement à l’UNESCO en octobre 2016. Des experts de l’organisation mondiale se sont rendus sur place en 2017 pour examiner le site selon des critères bien précis. L’obtention aujourd’hui de ce label officiel devrait servir de catalyseur au développement international, scientifique, socio-économique et touristique de la région.

Le Prof. Vincent Hallet (UNamur, Institut ILEE) est membre de l’ASBL Géopark Famenne-Ardenne et aussi membre du groupe de contact FNRS « Centre Belge d’Etudes Kartstologiques (CBEK) », qui étudie tous les domaines karstiques.   Ces régions de formation calcaire sont caractérisées par une topographie originale due à la corrosion de la roche. Par exemple les grottes de Han en Belgique ou la Mammoth Cave aux USA.
Le Prof. Chris Groves, spécialiste du domaine, est l’invité des 3 prochaines conférences du CBEK.  La première aura lieu à l’UNamur le 4/05/2018, la deuxième aux grottes de Han le 5/05/18 et la troisième le 7/05/18 à l’ULiège. Plus d’infos et inscriptions : https://www.unamur.be/recherche/projets/fnrs/groupes-de-contact/cbek

Partager :