Sections
Accueil UNamur > Nouvelles > Le prix Gutt pour un mémoire en macroéconomie
Nouvelle

Le prix Gutt pour un mémoire en macroéconomie

Le prix de la Fondation Camille Gutt pour un mémoire en macroéconomie, finances publiques ou économie financière a été attribué en février dernier à Camille Baily pour son mémoire intitulé : « Sovereign Debt Defaults and Restructurings : What consequences for debtor countries ? ».

Dans ce mémoire Camille Baily montre que les restructurations préventives de dettes conduisent à des accords sur de plus faibles réductions de dettes que les défauts.  Elle montre aussi que la longueur des négociations après un défaut souverain augmente la réduction de dette que les créanciers doivent consentir.  Le travail est basé sur une analyse de la théorie de la marge de négociation en cas de difficultés financières et sur une vérification économétrique rigoureuse.  Le résultat est empiriquement robuste tant dans une spécification binaire (préventif – curatif) que dans une spécification continue (durée des négociations), et compte tenu de l’effet des autres déterminants de réduction de dette connus dans la littérature.

La précision du travail, la confrontation de plusieurs bases de données et la pertinence des conclusions pour la politique économique ont été appréciées. Le directeur du mémoire est le professeur Alain de Crombrugghe.  Camille Baily est actuellement assistante au Département des Sciences Economiques où elle commence une thèse en économie financière. 

Camille Gutt était ministre des finances lors de l’invasion de la Belgique en 1940.  Il fut le principal artisan de l’installation du gouvernement à Londres pendant la guerre et il orchestra une réforme monétaire majeure à la libération, permettant à l’économie belge de repartir sur des bases saines sans inflation.  Il fut le premier directeur général du Fonds Monétaire international à Washington. 

Partager :