Sections
Accueil UNamur > Nouvelles > L’UNamur, université hospitalière : après la motion, les actions
Nouvelle

L’UNamur, université hospitalière : après la motion, les actions

En cette journée des Droits de l’Homme, l’UNamur réaffirme son engagement à devenir plus hospitalière et plus solidaire, notamment envers les personnes migrantes. Depuis de nombreuses années, elle prend diverses initiatives de solidarité. Mais aujourd’hui cet engagement se renforce encore : après avoir adopté la motion « Université hospitalière », l’UNamur va au-delà de cette déclaration de principe et lance un ambitieux plan d’actions.

Ce plan d’action est le fruit d’une mûre réflexion menée pendant plusieurs mois par le groupe « Coordination réfugiés » de l’UNamur composé de membres du personnel et d’étudiants et porté par Claire Lobet, vice-rectrice aux politiques de la qualité, du genre et du développement durable de l'UNamur jusqu’en 2017 et Albert Evrard conseiller dans l'équipe relations internationales de l'Université de Namur, ainsi que par le comité qui a travaillé sur la motion « Université hospitalière » piloté par la FUCID  et mobilisant des membres de l’Assemblée générale des étudiants et des membres du personnel. « Nous avons analysé les besoins exprimés et les moyens mis à disposition pour lister une série d’actions que nous souhaitons soit faire perdurer et renforcer, soit initier » explique Rita Rixen, adjointe de la direction de la FUCID.

Certaines mesures sont en effet déjà en place depuis plusieurs années à l’UNamur. Par exemple l’Université met à disposition à tarif réduit, cinq logements de transition destinés à accueillir des familles et enfants ayant le statut de réfugiés. Entre 2015 et 2018, huit familles (34 personnes, dont 21 enfants) ont ainsi été hébergées au sein de résidences de l’UNamur. Les enfants ont pu être scolarisés dans des écoles namuroises où ils ont appris le français et ont pu tisser des liens avec des enfants de leur âge. L’UNamur, en collaboration avec l’Hénallux, propose aussi des cours de français langue étrangère. Une initiative dont a déjà pu bénéficier une centaine de personnes depuis 2015. Ces cours ont été renforcés grâce à un accès gratuit au système d’apprentissage en ligne « Erasmus OLS » et des tables de conversation qui contribuent à la fois à l’apprentissage de la langue et au développement de communications interpersonnelles. L'UNamur a été primé en 2017 par l'Union Européenne (ERASMUS 4 Refugees) comme une des universités européennes la plus active, la plus innovante dans l'offre de cours de langue aux migrants. Autant d’initiatives que le plan d’actions prévoit de reconduire.

Mais de nouvelles démarches vont également être entreprises. « Dans l’objectif de faciliter l’inscription et le parcours d’étudiants étrangers chez nous, nous allons par exemple simplifier les démarches administratives. Nous promouvrons aussi auprès de la Fédération Wallonie Bruxelles, une révision du système d’équivalence de diplômes.  Nous souhaitons également donner la possibilité à ces personnes de bénéficier d’un accompagnement psychologique et social », détaille Isabelle Parmentier, vice-rectrice en charge des Affaires sociales et étudiantes, de la culture, du sport et du développement durable.   

Ce plan d’action prévoit par ailleurs la mise en place d’un système de parrainage, où tout membre du personnel, ou tout étudiant de l’UNamur pourrait accompagner une personne migrante dans son intégration au sein de notre université.

Dans la continuité des valeurs de l’UNamur

Ce plan d’actions s’inscrit en parfaite cohérence avec la motion « Université hospitalière » adoptée par le Conseil d’Administration de l’UNamur en septembre dernier. Cette motion engage toute la communauté universitaire dans une démarche d’accueil, d’hospitalité et de valorisation des initiatives portées par les membres de l’institution en faveur des personnes migrantes. Elle résulte d’une campagne menée par une coalition d’organisations dont les ONG universitaires (UniverSud, ULB Coopération, AGD, Louvain Coopération, la FUCID), la FEF, le CNCD-11.11.11, le CIRE, Amnesty International Belgique Francophone ainsi que les syndicats et d’autres associations.

L’adoption de cette motion et la mise en place du plan d’actions sont le reflet des valeurs prônées par l’UNamur et rejoignent l’objectif du triple A défendu par l’équipe rectorale : Attractivité, Accueil et Agilité. Elles permettent à l’UNamur de proposer un enseignement encore plus ouvert à la diversité, davantage inclusif, tout en continuant à placer l’humain au cœur de ses valeurs et de ses actions. Des valeurs également mises à l’honneur lors de la cérémonie de Docteur Honoris Causa qui s’est tenue le 4 octobre dernier au cours de laquelle, le Collectif Citoyens Solidaires Namur et la plateforme BXL Refugees se sont vus remettre ces titres honorifiques. 

2018 est donc une année, pour l’UNamur, résolument placée sous le signe de l’ouverture, de l’accueil et de la solidarité.

Contact:

Michèle De Gent:  michele.degent@unamur.be