Sections
Accueil UNamur > Nouvelles > Hommage à Paul Wynants
Nouvelle

Hommage à Paul Wynants

C’est avec une immense tristesse que l’UNamur a appris en cette fin d’année 2018 le décès du professeur Paul Wynants. Etudiant, assistant, chercheur, professeur, doyen durant deux mandats, vice-recteur : Paul Wynants aura passé plus de 46 années de sa vie au sein de notre institution. Tout au long de son parcours, il s’est montré très investi et a marqué des générations d’étudiants et de collègues.

Lorsque Paul Wynants franchit pour la première fois les portes de l’UNamur, il est âgé de 18 ans. Nous sommes alors en 1972 et le jeune Paul entame des études en histoire, une matière qui le passionne depuis l’adolescence. Fils de Arnold et Jeanine Wynants qui fut présidente du mouvement ouvrier en Belgique, Paul Wynants est, aussi, déjà passionné par la politique nationale et locale, par le fonctionnement des institutions de notre pays et par la démocratie. Il est d’ailleurs un étudiant engagé puisqu’à 18 ans il crée un groupe de rassemblement des progressistes à Huy (sa ville d’origine) qui rassemble des chrétiens de gauche, le Parti communiste et certains membres de gauche du Rassemblement wallon. « Depuis l’âge de 16 ans j’étais déjà très politisé à une époque où la politisation dans le monde de la jeunesse était en déclin. C’était le soufflé de mai 68 qui retombait », analysait-il, il y a quelques mois, lors d’une interview réalisée par la Cellule Alumni.

Brillant étudiant, Paul Wynants fait la rencontre de quelques professeurs qui marqueront son parcours académique : René Noël, Philippe Jacquet, le Père Camille Joset, ou encore Charles Jaumotte.

En 1974, Paul Wynants quitte Namur pour Louvain afin de réaliser sa licence en histoire. Mais son éloignement de notre institution ne sera que de courte durée. Alors qu’il termine son mémoire en mai 1976, Le Père Joset lui propose de devenir son collaborateur pour développer son atlas historique Meuse-Moselle. C’est de la sorte que Paul Wynants commence son impressionnante carrière professionnelle à l’UNamur.

Sur le plan académique, il a marqué plusieurs générations d’étudiants des Facultés de droit, de philosophie et lettres, et des sciences économiques et sociales et de gestion, avec notamment ses cours d’Histoire économique et sociale et de Structures politiques et institutions belges à l’époque contemporaine. Exigeant, mais profondément soucieux du bien-être de tous, Paul Wynants était surnommé « Terminator » par bon nombre de ses étudiants, en référence au personnage du film de James Cameron.

Le premier Vice-recteur aux affaires étudiantes

Paul Wynants fut également fortement impliqué à l’UNamur sur le plan institutionnel. De 1995 à 1999, il devient le tout premier vice-recteur aux affaires étudiantes, où il avait notamment en charge le service des inscriptions et le secteur social, et était l’interlocuteur de l’Assemblée Générale des étudiants. « J’ai découvert dans cette mission une face de la vie estudiantine para-académique que je sous-estimais complètement auparavant : elle contribue à la prise de responsabilité d’une série de jeunes, elle participe à leur épanouissement personnel et elle contribue à la vie et à la dynamique de l’Université et du campus », déclarait-il il y a quelques mois.

Paul Wynants assume ensuite un double mandat de doyen de la Faculté des sciences économiques, sociales et de gestion, lors de périodes de transitions. De 2002 à 2007 tout d’abord, où il doit mettre en œuvre la réforme de Bologne. Puis de 2015 à 2018, où il doit appliquer le décret Paysage.

Le professeur était aussi fortement investi dans la société en étant membre de nombreuses associations. Depuis cet été, il assurait par exemple la présidence de l’Association Chrétienne des Institutions sociales et de santé (ACIS) comptant 6.270 employés répartis dans 80 établissements actifs dans les soins de santé.

Paul Wynants allait être admis à l’éméritat à l’issue de cette année académique. Son décès inopiné touche profondément l’ensemble de la communauté universitaire. L’Université de Namur présente ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Paul Wynants.

 

Découvrez l’interview complète accordée par Paul Wynants à la Cellule Alumni en juillet dernier où il revenait en détail sur son parcours au sein de l’UNamur : https://www.unamur.be/anciens/parcours/pwynants

Relisez aussi sa dernière contribution en septembre 2018 au magazine Omalius où il livrait sa vision de la démocratie : https://www.unamur.be/services/sevrex/omalius/omalius-2018/omalius-11-septembre-2018/omalius-ndeg-11-septembre-2018-1/at_download/file

Partager :