Sections
Accueil UNamur > Nouvelles > Deux professeurs de l’UNamur promus d’un titre de Lauréat du Travail
Nouvelle

Deux professeurs de l’UNamur promus d’un titre de Lauréat du Travail

Claire Diederich et Benoit Muylkens ont tous deux reçu le titre de Lauréat du Travail dans le secteur de la médecine vétérinaire sous le label « expert du métier ». Ce titre décerné par l’Institut royal des Elites du Travail (IRET), récompense les personnes qui mettent en valeur leur métier par leurs compétences et leur savoir-faire au service de la société. Tous deux professeurs et chercheurs au département de médecine vétérinaire de l’UNamur, leur candidature a été proposée par l’Union professionnelle Vétérinaire (UPV).

Claire Diederich a été choisie pour son implication et ses actions liées à la relation homme-animal. Elle est notamment présidente du Conseil du bien-être animal wallon où elle exerce la subtile mission d’apporter un regard scientifique sur des thématiques qui ont bien souvent une dimension émotionnelle.  Les avis émis par ce Conseil facilitent la prise de décisions en matière de bien-être animal.  Parmi celles-ci, on peut citer l’interdiction de l’usage des pièges à colle pour lutter contre les espèces d’animaux nuisibles, des recommandations en matière de stérilisation des chats afin d’éviter leur surnombre ou encore des conseils en matière d’élevage de chats afin d’éviter les dérives liées à la sélection basée sur des critères esthétiques.

Benoit Muylkens, quant à lui, a été sélectionné pour ses actions menées dès le mois de mars 2020, lorsque les premiers cas de Covid-19 ont été détectés en Belgique. Depuis que le virus était apparu en Chine, il surveillait déjà l’actualité et se renseignait pour objectiver les informations et informer l’université. Grâce à son impulsion, le projet SANA est mis sur pied : il résulte de la collaboration de 6 laboratoires de l’UNamur.  L’activité des chercheurs a été soutenue par la mobilisation solidaire de 170 volontaires de l’UNamur, permettant une augmentation sensible du nombre de tests dès le début de la crise. Cette technique, qui permet de tester plus vite et à moindre coût ainsi que de contourner la pénurie de réactifs, est alors diffusée dans 8 centres belges et 28 pays sur les 5 continents.  Aucun brevet n’a été déposé pour permettre l’utilisation immédiate et gratuite par le plus grand nombre de laboratoires possibles.
 
En parallèle de leurs recherches, Claire Diederich et Benoît Muylkens sont professeurs au département de médecine vétérinaire de l’UNamur. Selon eux, les vétérinaires sont un maillon indispensable de la santé publique. Dans le concept de la santé unique (One Health), les recherches connectées au monde animal permettent des améliorations de la santé publique en intégrant la question environnementale. Le rôle des professeurs est donc de former les étudiants à soigner des animaux malades mais ils doivent également  les accompagner dans le développement de leurs capacités transversales. Outre les cours théoriques et techniques, de nombreuses activités interdisciplinaires sont mises en place au département : des cours de sciences, philosophie et société, des activités en groupe, des séminaires interdisciplinaires, des travaux pratiques à la ferme didactique d’Haugimont, … Les étudiants sont bien encadrés pour devenir des acteurs conscients de leur rôle clé dans les enjeux sociétaux.
 
Pour en savoir plus sur les méthodes d’enseignements mises en œuvre, c'est ici...