Sections
Accueil UNamur > Nouvelles

Nouvelles

Actualités de l'Université de Namur. Les événements sont présentés dans l'agenda de l'université.
Les membres du personnel peuvent demander la publication d'une nouvelle (interne ou publique) en la postant sur TerraNostra.

Sélectionner un sous-ensemble
Entité : Valider :

L’histoire de l’informatique : une suite de hasards

Publié le 09/10/2015

Une vitrine d’exposition de la machine Burroughs série M [Moon-Hopkins], offerte par Jacques Laffut à la Faculté d’informatique de l’UNamur, vient d’être inaugurée. Commercialisée dès 1951, cette machine à calculer marque une étape dans l’histoire de l’informatique pour deux raisons : elle pouvait être partiellement programmée et était programmée à l’aide de taquets. Elle est également légendaire puisque Georges Lemaître a utilisé ce type de machine pour réaliser les calculs scientifiques qui allaient aboutir à la Théorie du Big Bang. Une belle occasion pour revenir sur l’histoire de l’informatique avec Marie d’Udekem-Gevers, chargée de cours extérieure à la Faculté d’informatique.

Trois IDEES pour l’Internet de demain (3) : mHealth, un projet pilote pour la santé

Publié le 08/10/2015

Le portefeuille de projets IDEES compte cinq projets pilotes dont le projet mHealth qui vise à apporter des solutions technologiques innovantes dans différents volets du secteur de la santé : la mobilité des patients et des professionnels de la santé, le « patient empowerment », les interfaces utilisateurs ergonomiques, le stockage et le traitement intelligent des données et de la sécurité de l’accès aux données. Un projet qui nécessite des compétences en sociologie et en droit rassemblées au sein du Centre de Recherche Information, Droit et Société (CRIDS) de l’UNamur.

Trois IDEES pour l'Internet de demain (2) - Industries et universités : des outils pour co-innover

Publié le 05/10/2015

Dans le cadre d’un projet du portefeuille IDEES dédié à la co-innovation, Patrick Heymans, Martin Mahaux et Gilles Perrouin (Faculté d’informatique) mettront en place des outils et des méthodes pour favoriser les collaborations entre les chercheurs et les développeurs issus d’entreprises. Leurs méthodes sont inédites. Elles s’inspirent des Sprints (groupes concentrés sur un développement pendant une période courte et intensive) et des Living Labs (regroupement d’acteurs publics/privés, collectivités/individus afin de tester grandeur nature des services, outils ou usages nouveaux). Leurs « IDEES » visent à favoriser la co-innovation dans le domaine de la recherche appliquée et, en particulier, dans les secteurs liés aux pôles de compétitivité wallons. Réussir un processus de co-création entre équipes issues du monde universitaire et du monde industriel représente un fameux défi ! La différence de cultures est souvent source d’incompréhension, voire de blocage. Et pourtant, cette diversité représente une richesse, un moteur d’innovation.

Trois IDEES pour l’Internet de demain (1)

Publié le 01/10/2015

IDEES… ou plutôt « L'Internet de Demain pour développer les Entreprises, l'Economie et la Société »… C’est le nom du portefeuille de projets financé dans le cadre des fonds FEDER et géré par le CETIC. L’objectif est ambitieux puisqu’il s’agit de faire évoluer les solutions informatiques en Wallonie afin qu’elles servent au mieux l’économie locale tout en étant exploitable dans un marché globalisé. Un défi qui se décline en trois axes auxquels les chercheurs de l’Université de Namur participent activement aux côtés des chercheurs de l’UCL, de l’UMons et de l’ULg.

TRAKK – l’incubateur de talents est lancé

Publié le 10/02/2015

Inauguré vendredi dernier, le hub créatif namurois démarre une phase de test de deux ans. Place au décloisonnement et à l’inventivité !

Visite du Délégué général du Québec

Publié le 03/02/2015

Délégué général du Québec à Bruxelles depuis le 1er décembre dernier, Michel Audet a débuté ses visites de courtoisie par la capitale wallonne le 2 février dernier.

Pour une économie participative

Publié le 30/01/2015

Le 27 janvier, 620 personnes ont assisté à la conférence de Rob Hopkins, initiateur du mouvement de la Transition. Un exposé résolument optimiste teinté d’espoir.